logo Association Camargue Environnement Nature

PETITION CONTRE LE PROJET AUTOROUTIER VSV
DE LA CRAU ET DE LA CAMARGUE

SIGNEZ
LA PETITION
CLIQUEZ ICI
3
9
2
3

SIGNATURES

ACCUEIL ASSOCIATION TRACÉ VSV ARGUMENTS CONTRE LE TRACÉ VSV PATRIMOINES MENACÉS ACTUALITÉS
ADHÉSIONS CORRESPONDANCE ET SOUTIEN PÉTITION CONTRIBUTION ARTISTIQUE LIENS CONTACTS

Patrimoines menacés

Description des zones concernées par le VSV

Le tracé VSV traverse les zones suivantes :

(i) à l’est du Rhône, la Crau et la Camargue Orientale et (ii) à l’ouest du Rhône, la Grande Camargue. La Camargue et la Crau sont des regions naturelles remarquables qui font partie du patrimoine de notre Nation et font l’objet de plusieurs regimes de protection à l’échelon national, Europeen et international. 
Pour plus de détails sur les protections légales applicables aux zones traversées par le tracé, consulter la rubrique Arguments contre le tracé VSV 

Chacun a le devoir de protéger l’environnement, la faune et la flore de la Crau et de la Camargue afin de préserver ce patrimoine naturel de la nation pour les générations avenir.

Pour participer à la protection de ce patrimoine, rejoignez l’A.C.E.N.

Chers amis du pays d’Arles, de la Camargue et de la Crau, Chers amis de la nature,

L’association Arles Camargue Nature Environnement ("A.C.E.N.") rassemble des personnes soucieuses de préserver la faune et la flore du pays d’Arles, de la Camargue et de la plaine de la Crau dont les terres sont si précieuses. A ce titre, l’association s’oppose vigoureusement à la construction du tracé autoroutier sud-Vigueirat, dit "tracé VSV".

Nous vous invitons à soutenir l’action de notre association en en devenant membre actif ou sympathisant


Merci d’avance de votre soutien,

Renseignez-vous en téléphonant au: 06 14 11 38 25 ou 04 90 96 87 14
ou contactez-nous électroniquement: masregala@orange.fr

   L'A.C.E.N est membre de la FNE

(France Nature Environnement) & du réseau "Stop-Autoroutes"


Marie-José Taddeï
Présidente de l'A.C.E.N.

Pétition contre le projet autoroutier VSV

qui traverse la Crau et la Camargue

Réagissez collectivement et rapidement en signant la pétition électronique et en invitant toute personne de votre entourage à rejoindre votre action.



 Rejoignez-nous également sur Facebook !

Réponse de la présidente de l'ACEN au préfet des bouches du Rhône, Michel Cadot.

Arles le 12 Avril 2014

Monsieur le Préfet,

Je réponds à votre lettre du premier Avril concernant le contournement autoroutier d’Arles. Je connais bien évidemment le calendrier de la réalisation. Le blocage se situe au niveau des habitants qui âgés ne peuvent pas vendre ou qui ne peuvent plus subvenir à l’entretien de leur habitation et aux jeunes qui n’osent pas investir.

Je tiens à vous préciser que je ne défends pas mon « jardin ». Je ne suis pas impactée par cette infrastructure. Je désire surtout préserver notre agriculture, nos foins de Crau, seule alimentation animale AOC dont l’éloge a été faite au dernier salon de l’agriculture, et notre nappe phréatique.

Ce fuseau avait été éliminé dès les premières études, qui en comportaient dix, par le médiateur Monsieur Astier car trop destructeur. Il a été remis insidieusement en changeant de nom. Il se nommait V6, il est devenu VSV. La logique aurait voulu qu’il passe au Nord ou nous avons notre zone industrielle, notre port fluvial et les zones de Tarascon, Beaucaire.

Il y a effectivement des habitants impactés par la N 113. Il faut remarquer que la plus part ont construit alors que cette route existait déjà. Mais on a oublié de dire que le contournement va nuire à 8000 personnes : des quartiers Sud Semestre Plan du Bourg, tête de Camargue et draille Marseillaise, qui en plus de l’autoroute vont subir la réalisation du rd 35. En effet, la sortie des véhicules venant du Sud va se faire au pont Van Gogh, cette route leur permettra de se rendre au Nord.

Il faut remarquer que le N 113 doit être transformée en boulevard urbain qui ne comporte qu’une voie, or, la DREAL sur son site avoue qu’il persistera 38800 véhicules par jour !!!! .

D’autre part, si le tracé ne passe pas dans le Parc de Camargue c’est parce que le maire, qui est aussi président du Parc, en a fait abaissé la limite Nord alors que le programme MBA de l’UNESCO demandait au contraire son extension.

Ce projet aura un coût très élevé. Il sera donné à un concessionnaire après un appel d’offre européen, mais il y aura une subvention d’équilibre versée par la région, subvention qui est en général très élevée d’autant plus que les autorités locales souhaitent qu’il soit gratuit entre Arles et Saint Martin de Crau.

Nous préconisons la construction de murs et de revêtements antibruit et anti pollution le long de la N113. Cette route est une route européenne, appelée aussi E80, reliant Lisbonne à la frontière Turquie-Iran. On pourrait donc imaginer une aide de l’Europe pour un passage en sous-terrain au niveau de la ville. Ce tracé a été conçu dans les années 90. La désinvolture face aux menaces sur la biodiversité, la santé publique et la qualité des paysages n’est plus acceptable.

Je tiens tous les éléments à votre disposition et vous pouvez me contacter directement pour toute information que vous jugerez utile de me demander. Mes coordonnées téléphoniques sont les suivantes : 04.90.96.87.14 ou 06.14.11.38.25.

Je vous prie de croire, Monsieur le Préfet, en l’assurance de me respectueuses salutations.

M-J Taddei. www.camargueenvironnement.com

L'association Arles Camargue Environnement et Nature (A.C.E.N.) est une association Loi 1901 à but non lucratif

Remerciements pour les photos à Yann Arthus-Bertrand • Gilles Martin-Raget • Felicia Murray • Aginum